Trek Everest

Autres articles parus

Récemment j’ai eu la chance d’avoir eu quelques propositions d’interviews.

J’ai été interviewé par la radio RCF, le rédacteur en chef m’a reçue et nous avons enregistré l’interview dans le studio de la rédaction. Ma première fois dans un studio. C’était assez cool. J’ai eu la chance d’être l’invité de la rédaction. L’interview sera bientôt disponible.

Le journal Grenz-Echo m’a aussi téléphoné la semaine passée. J’ai la chance d’avoir un article parut en Allemand. Génial!! Un article dans une autre langue que le français. Il est disponible dans l’onglet presse.

 

Article de press

Aujourd’hui j’ai eu le privilège d’avoir la télévision chez moi.

Le journaliste Eric Ortmans est venu à mon domicile pour m’interviewer et me poser des question sur mon projet.

Un beau reportage qui résume bien mon esprit et mes motivations.

Reportage à voir sur Défi des 8 sommets.

Oui je ne sais pas bien pourquoi l’article a été intitulé 8 sommets.

Bonne video!!!

 

Un article dans le journal

Voici un article paru dans 7 dimanche aujourd’hui même…

Merci de votre visite

Article 7 dimanche

La suite…

Avant de parler de la prochaine étape de mon projet je voudrais remercier ma famille, tous les gens qui m’ont aidé et supporté, et Manuel Pizarro sans qui rien de ceci ne serait arrivé.

Je tiens à dire que le fait que j’ai du redescendre n’a en rien gâché mon voyage. Certes, cela a été une déception mais j’ai fini par accepter et réaliser que j’avais pris la bonne décision. Cela m’a beaucoup aidé que Manny me dise que j’ai pris une décision mature, j’ai été très touchée quand il m’a dit « mon coeur veut t’amener là au dessus mais ma tête me dit de te ramener en bas ».

Après ça j’ai pris ma décision avec ma tête en ayant toutes les pièces du puzzle en main. Je ne regrette rien, c’était une expérience très enrichissante, j’ai énormément appris pour mes prochaines expéditions. J’ai aussi rencontré des gens super. J’ai créé une bonne amitié avec Manny en qui j’ai entièrement confiance.

Pour ce qui est de  la suite des 7 sommets et bien on peut dire que la prochaine expédition c’est le Kilimandjaro. Je n’ai pas encore de dates précisent, car pour le moment Manny s’occupe de coordonné la logistique de l’expédition de Phil et Steve sur le toit du monde, donc il est fort prit avec ça pour le moment mais il m’a dit qu’il s’occuperait de préparer mes expéditions.

Quand je pense qu’il y a 5 mois quand j’ai décidé de faire le trek je ne savais vraiment pas comment j’allais faire les 7 sommets, et bien voici la solution, ce trek fut un réel succès et c’est le commencement de quelque chose…

N’hésitez pas à m’envoyer vos commentaires ou questions, je serais ravie d’y répondre…

Merci encore pour tous les encouragements et les messages que j’ai reçu.

Retour à Kathmandou

Nous sommes rentré le 26 avril à Kathmandou. Cela me laissait donc 4 jours dans cette ville assez particulière où les gens portent des frigos sur leur dos ou encore où il y a des vaches au milieu de la route.

Je crois que ces 4 jours au Marshyangdi hotel à Kathmandou ont fait partie des meilleurs jours de ma vie. Entre resté au 6ème étage de l’hôtel sur la terrasse à prendre un verre avec mes nouveaux amis Américains et Canadiens ou simplement allé faire une petite promenade dans les rues bondées.

Et oui, au Nepal voitures, vélos, motos et piétons se débattent une place sur la route, c’est à la fois marrant et inquiétant. Quand on est piéton on a l’impression qu’on va se faire écraser à tout moment et quand on est dans une voiture on a l’impression qu’on va avoir un accident à tout moment.

J’ai donc passé mon temps à parler avec les membres du groupe, et j’ai quand même un peu travaillé pour l’école. Du moins j’ai essayé. Nous avons passé de merveilleuses soirées sur la terrasse du 6 éme à boire de la bière Everest. Je tiens à préciser que les bières au Nepal sont de 650 ml.

Le premier jour à Kathmandou nous sommes arrivé vers 9h de l’aéroport. Nous revenions de notre petit vol de Lukla. Nous étions quand même fatigués et tout ce qu’on voulait c’était une douche.

Malheureusement nous avons du attendre pour avoir nos chambres mais je dois dire que ça aura valut la peine car j’ai eu une chambre pour moi toute seule avec un grand lit! Je me suis donc installée puis j’ai pu enfin prendre une douche.

Après cela, on a retrouvé Steve et Manny. Tout le monde a raconté tout ce qui c’était passé car le groupe s’est vraiment retrouvé un peu séparé dans tous les sens puis là on s’est enfin tous retrouvé.

Les 4 jours suivant que nous avons passé ont été pour moi vraiment super. L’ambiance était très relax, pas de stress, on peut se lever quand on veut. Je me sentais vraiment en vacances alors que mes amis belges étaient à l’école.

On a hésité à aller à la clinique à Kathmandou parce que j’avais encore vomi en descendant puis finalement il y a eu une manifestation le deuxième jour donc tout était fermé. C’est très particulier parce qu’à l’inverse de la Belgique les manifestations où tout est fermé au Népal font du bien car on est dispensé de tout le brouhaha de la circulation.

Le dernier soir à Kathmandou nous sommes allé manger au fameux restaurant Rum Doodles. C’est un restaurant où tous les alpinistes qui ont fait une expédition viennent pour y mettre un pied qu’ils signent. Le restaurant est donc couvert de partout avec des pieds de toutes les expéditions.

Comme Manny avait déjà fait l’ascension de l’Everest il disposait de la carte de membre qui lui offre la nourriture. Nous sommes resté jusque la fermeture du restaurant puis nous sommes rentré à l’hôtel.

Le dernier jour j’étais un peu triste, mon avion décollait à 17h30 donc ça me laissait une journée jusque 15h. Manny avait du boulot donc je lui ai demandé s’il avait besoin d’aide, j’avais envie de me rendre utile. J’ai été donc responsable des masques à oxygènes et des régulateurs. Mon boulot consistait à mettre un numéros de série sur les régulateurs et les masques.

J’ai fait cela jusqu’à la dernière minute. J’ai terminé mon boulot puis j’ai sauté dans un taxi pour aller à l’aéroport. A l’aéroport, la chose la plus improbable m’est arrivée, on m’a mis en classe business. J’ai donc eu droit à un grand siège qui se transforme en lit pour le prix d’une place en classe économique. J’ai vraiment apprécié ce vol.

4h plus tard je suis arrivée à Abu Dhabi. C’est une longue escale de 7h qui m’attendait. J’ai passé le temps en marchant dans le terminal et en tchatant avec le groupe au Nepal. Le deuxième vol a été beaucoup moins bien. Pendant 7h un enfant a crié et je n’arrivait pas à m’endormir, c’était charmant!

Le retour en Belgique n’a pas été perturbé pour autant. J’ai retrouvé mon père à la sortie, j’ai tenu le crachoir pendant une bonne partie du trajet. D’habitude je ne parle jamais en voiture. Après avoir raconté le trek à mon père j’ai du faire de même chez ma mère!

 

Dernier jour de trek de Phakting jusque Lukla

Nous étions donc arrivé à notre dernier jour de trek voilà il fallait dire au revoir à la montagne.
Le matin le petit déjeuner est pas trop mal passé.  Je me sentais toute bizarre de quitter petit à petit la campagne. C’était un petit trek de Phakting jusque Lukla, à peu près 4h. Ca s’est plutôt bien passé. Nous sommes arrivé tôt à Lukla.

Nous avons mangé un Lunch, ail ail ail!! Il y avait des frites dedans. Je me suis vite empressée de donné les frites à Phil en sentant la nausée revenir. J’ai quand même un peu mangé pour me remplir un peu le ventre. Après quoi j’ai un peu parlé avec des membres de notre groupe puis je suis allée faire une sieste.

Le dîner à été encore ce que j’avais commencé a appelé un food challenge. J’avais pris le reflex de m’asseoir en bout de table au cas où j’ai besoin de vomir. A mon plus grand désespoir il y avait encore des frites dans l’assiette. Je les ai tout de suite donné à Phil une fois de plus.

J’ai essayer de manger ce soir là mais je suis quand même sortie parce que je ne me sentais pas bien. Phil a essayé de me faire mangé des cookies des choses plus sympa à manger. Mais quand même je n’arrivais pas. Je suis allée me couché, le lendemain nous quitterions Lukla pour retourner à Kathmandou.

Descente de Namche jusque Phakting

C’est donc après un séjour de 5 jours seule à Namche Bazar à méditer sur mon expérience que le groupe est arrivé. J’allais beaucoup mieux, plus de nausée, de l’appétit (encore un peu sélectif), et je pouvais marcher normalement. Seulement j’étais quand même encore un peu gênée 2 jours avant que le groupe arrive j’avais mangé des frites et les frites au Nepal c’est pas comme les bonne frites de friteries en Belgique.

Donc j’étais pas encore à 100%, mais j’étais contente de revoir le groupe donc j’ai fais abstraction de mon petit mal. Il c’était écoulé 5 jours donc, et il s’en passe en montagne en 5 jours. En fait j’étais un peu fâchée de ne pas avoir reçu de nouvelles pendant 5 jours mais il se trouve que pendant que j’étais en bas notre chef d’équipe Manny a eu un problème et a du être évacué en hélicoptère à Kathmandou avec Steve.

Donc nous avons fini le trek à 9 et c’était Jim Albert et Melissa Shea les 2 chefs d’équipe. Ils sont Américain originaire du Maine. Nous avons tous mangé le soir et ils m’ont fait part de ce qu’il s’est passé.

Le lendemain nous avons entamé notre descente vers Phakting, ça fait bizarre de voir le paysage qu’on a vu en montant et de se dire qu’on ne va plus le revoir avant longtemps. Le trek devait duré a peu près 4 à 5 heures. Ce matin là le déjeuné c’était bien passé il était bien descendu.

Seulement à midi nous avons eu une charmante chose qui ressemblait à une omelette avec ce que devait être une tortilla et des patate avec du fromage. Enfin bref je me suis obligé de manger parce qu’il fallait. Mais ça n’a pas vraiment attiré de bon présage. J’ai recommencé à me sentir nauséeuse, j’ai donc du marcher encore très lentement.

Quand nous sommes arrivé au lodge à Phakting je suis allée directement me couché, j’ai somnolé pendant presque 4h je me sentais encore très fatiguée. Le plus dur aura été le dîné. En même pas 5 min je suis passé de ne pas me sentir bien à courir dehors pour vomir. Après être passé par là où j’étais passée j’étais presque habituée à vomir.

Enfin le positif qu’on peut retirer de ça c’est que je me sentais mieux après. Je suis allée me couchée après cette charmante aventure, le lendemain sera notre tout dernier jour de trek.

De Pangboche a Dingboche 4450m

Malheureusement pour moi la route s`arretera a Dingboche a 4450 c`est pas mal c`est mon premier record.

En partant de Pangboche les nausees sont revenues et j`ai vomi.
Je suis quand meme partie en route pour Dengboche mais juste avant cela nous sommes allé voir Lama Geshi qui nous a benit et il m`a donne une pierre. Je devais prendre la pierre avec moi et la jeter dans la rivière apres avoir passer le pont en arrivant a Dengboche et faire le voeux que mes maux s`en aillent.

Après cela nous sommes parti en route pour Dengboche. C`etait vraiment très dur je me sentais très faible j`avais du mal a marcher et j`avais encore la nausee. Finalement on a du s`arreter en route pour me faire une piqûre, je n`en pouvais plus.

J’ai reçu une piqûre d’anti nauséux, vu que je vomissais  les cachets qu’ils me donnait pour la nausée ne marchais pas. J`ai du continuer de marcher péniblement juqu`au vilage suivant puis a partir de la je suis allée a cheval jusque Dengboche. C’était une expérience difficile, Manny et Steve (notre paramedic) m’aidait et me tenait pour marcher. J’étais obligée de prendre de grosse respiration et de marcher très lentement, ils m’ont dit fait comme si tu étais sur la Lune. 1 pas une grande respiration, 1 autre pas, etc… Cela pendant près de 3h. Après quoi j’ai eu droit à un petit voyage à cheval.
En arrivant a Dengboche j`ai du allé directement me coucher notre paramedic et Manny sont venu verifier ma saturation et mon poux.
La premier nuit a été dur, j`ai recommencé a vomir, on m`a donné de l`oxygène et ont m`a fait encore une piqurre.
Le lendemain nous sommes alle avec Manny et Steve (paramedic) à la clinique de pheriche pour avoir l`avis d`un medecin. Le resultat etait que le medecin me laissait monter parce que mon problème n`était pas seulement l`altitude mais aussi un virus. Grace au ciel en revenant de la clinique j`ai enfin pu payé 400 roupies pour avoir une douche chaude.
La deuxieme nuit s`est mieux passée. Le paramedic a dormi dans la meme chambre que moi pour verifier ma saturation et mon poux toutes les heures pendant la nuit. La deuxieme journee c`etait juste repos. Cependant quelque chose commençait à me trotter dans la tête. Ce soir là j`ai utilisé le téléphone satellite pour appeler ma mere et lui demander de l`aide parce que je ne savais plus trop quoi faire. D`un coté j`avais envie de monter plus haut pour voir le camp de base mais de l`autre je commençais à en avoir marre des nausées et des vomissements sachant que cela n`était pas vraiment susceptible d`aller beaucoup mieux plus haut.
C`est donc comme ca que j`ai décidé de redescendre. Je crois que j`ai pris une sage décision même si ça me déçoit beaucoup mais j`ai préféré préserver ma santé car la montagne ce n`est pas à prendre à la légère.

Donc c`est ainsi qu`après la 3 ème nuit je suis redescendue à Namche Bazare. Steve et Phil (membre de l`equipe qui va monter le sommet) sont descendu avec moi jusque namche. Je suis descendue à cheval et eux à pied vu que je me sentais pas encore super bien. Arrivée à Namche Steve et Phil devait passer la nuit et repartir le lendemain pour rejoindre le groupe. Moi je devais rester encore plus ou moins 3 jours à Namche à attendre que tout le groupe soit redescendu.

Donc là j`en suis à mon 2 ème jours à mon avis plus que 3 max. C`est pas facile de rester seule mais bon au moins j`ai le temps de vous expliquer mon aventure en details.

Jour 5 de Tengboche a Pangboche 3895m

Aujourd`hui, c`est un petit trek de 2 heures qui nous a amené de Tengboche a Pangboche.

En partant le matin de Tengboche nous avons vu plein de montagne enneigée autour de nous.

Il avait neigé pendant la nuit donc j`ai eu mon premier jour de trek avec un peu de blanc.

Je peux vous dire que le paysage est magnifique, on en prend plein la vue.

Il y a vraiment une bonne ambiance dans le groupe je suis tres bien entouree.

Je ne sais pas si je saurais encore mettre des articles car les cybers points commencent a se faire rare plus on monte et aussi plus cher.

N`hesitez pas a m`envoyer des messages.

Nouvelles des 4 premiers jours de trek

Cela fait maintenant 4 jours que nous avons commencé le trek.
Pour commencer nous sommes parti de l`aéroport de kathmandou pour les vols domestiques.
Nous sommes monté dans un petit avion de 12 places et après 30 minutes de vol nous sommes arrivé à Lukla.
Nous avons démarré de lukla pour un trek de 5-6 heures jusque phakting.
Nos sherpas ont chargé les zoupkios (petits yaks) avec nos grands sacs de voyages et nous devons juste porter notre sac de randonnée.
Le deuxieme jour ça été un peu plus dur nous avons beaucoup monté et c`était une journée assez longue.
Ce jour là j`étais bien physiquement mais en arrivant le soir à namche bazar a 3300m la montagne m`a rappelé à l`ordre.
J`ai commencé à avoir des nausées, et je ne me sentais pas bien.
Le troisième jour le groupe est monté plus haut pour une aclimatation puis ils sont resdescendu a namche, moi j`ai du resté au lodge pour récupérer.
Le quatrième jour, le matin a été dur et je n`avais pas encore beaucoup d`appétit, MAIS l`apres midi quelque chose s`est passé et depuis je me sens beaucoup mieux je m`aclimate bien, et je mange normalement.